Leadership

On m’a demandé d’intervenir à une session sur le leadership pour présenter la dimension chrétienne. J’ai préféré parler concrètement en posant la question aux participants composés de chrétiens, catholiques et protestants, et de musulmans : « Comment Moïse a été un leader ? » et ensuite « Comment Jésus Christ a été un leader ? ». Pour Moïse, on a remarqué d’abord qu’il avait un but, un idéal : libérer son peuple et que cet idéal pour le réaliser, il s’est appuyé sur la Parole de Dieu. Dès le début il avait le souci de défendre son peuple. Pour défendre un hébreu frappé par un soldat égyptien, il a tué ce dernier et c’est pour cela qu’il a dû s’enfuir au désert. Mais Moïse est passé de la défense d’une personne à la défense du peuple tout entier. Le leadership c’est pour aider tous les autres, ensemble. Moïse avait donc le souci des autres, il a été prophète pour les autres. Ce n’était pas évident pour lui d’être un leader, il le dit lui-même à Dieu : je ne sais pas parler, je bégaie. Dieu lui a dit : « Ton frère Aaron sera à côté de toi et il parlera en ton nom ». Même quand le peuple s’est retrouvé au désert et que Moïse était monté sur la montagne pour recevoir les 10 commandements et faire rentrer son peuple dans l’Alliance d’amour éternel avec Dieu, son peuple lui a fait une idole en or avec les bijoux des femmes pour l’adorer. Ce n’est jamais facile d’être leader. Et Moïse était découragé. Moïse n’a pas été un leader tout seul, il était entouré du Conseil des anciens. Un leader ce n’est pas un dictateur. Il a su unir à la fois, la foi en Dieu et le service du peuple, l’amour de Dieu et l’amour des autres. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toutes tes forces, tu aimeras ton prochain comme toi-même. Et c’est l’amour du peuple qu’Il veut servir à tout prix qui lui donne la force de continuer. Moïse n’a pas été un leader parfait, il a même douté quand Dieu lui a dit de frapper le rocher pour en faire sortir l’eau et c’est pour cela qu’il n’est pas rentré dans la Terre Promise. Un leader ce n’est pas quelqu’un de parfait mais c’est quelqu’un qui agit en connaissant ses limites.